Les athlètes et les personnes actives, qui souffrent de douleurs chroniques dues à des blessures au tendon ou de l'arthrose, peuvent enfin obtenir un soulagement grâce à une procédure de sécurité, non-chirurgicale. Il s’agit du plasma riche en plaquettes (PRP).

La thérapie plasma riche en plaquettes (PRP)

La thérapie plasma riche en plaquettes se fait dans une salle d'examen et prend moins d'une heure. Le sang du patient est prélevé et placé dans une centrifugeuse pendant 15 minutes pour séparer les plaquettes. Le plasma riche en plaquettes est ensuite injecté dans la partie endommagée du tendon ou du cartilage avec la direction d'un appareil à ultrasons. Les patients sont mis sur un programme de repos relatif suivi d’une thérapie physique pour les 6 premières semaines. Après environ 6 à 12 semaines, les patients sont réévalués pour constater d’une amélioration. Certains patients atteints de lésions plus difficiles peuvent nécessiter plus d'une injection pour obtenir des résultats positifs. Pour la majorité des patients PRP peuvent retourner à la plupart ou la totalité des activités qu'ils faisaient avant le début de la douleur dans les 3 mois.

PRP, pour qui ?

La thérapie PRP est conseillée pour les patients souffrant d'arthrose modérée de la hanche, du genou ou de l'épaule ou de la tendinite chronique dans le coude ou la cheville. Typiquement, la thérapie PRP est conçue pour le patient qui ne peut pas opter pour les options de traitement conservatrices telles que le repos, les médicaments et la thérapie physique.